Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Peu de faits...beaucoup d'effets

Dimanche, j’ai eu l’impudeur, quelle exhibo je fais… D’ailleurs je ne m’en suis toujours pas remise… de dévoiler mon horoscope du jour… Pire, je l’ai utilisé comme justification de ma non prose du même jour…
 
Alors que j’aurais pu simplement alléguer d’un SUNDAY BLOODY SUNDAY , de CHURCH ON SUNDAY, de RAINING on SUNDAY, pire d’un GLOOMY SUNDAY
 
 
 
Et là de m’interroger sur pourkoijelimonheuroscopekotidien ? même si c’est de la bullshit compactée, même si je n’ai toujours pas rencontré le fameux mec qu’ils m’avaient promis la dernière fois, SNIFF (note pour plus tard : écrire un conte de faits à défaut de fesses, nourrie par mes horoscopes Cartlandiens)…Lyer !!Lyer !!
 
Pourquoi, pourquoi ? That’s because of the Forer effect Ne tournez pas de l’œil, un effort, trois secondes et demi… Allez !
 
 
 
Je disais donc, aujourd’hui l’effet Barnum (ou effet Forer) dédié à toux ceux qui se demandent ENCORE pourquoi ils se ruent comme des dingos d’Australie (y en a pas ailleurs ?!) sur les astro de 2O mns ou du Parisien… Pire j’en connais, moi pour ne pas me dénoncer qui reçoivent carrément un festival de mails hebdomadaires sur leur boîboîte mail… Mais pourquoi, pourquoi ?
 
 
 
La réponse… ICI (talam et là festival de lumières, flashs et orchestre en furie…). Bon et pis pour ceux qui auraient la flemme mais voudraient faire les malins façons brèves de con-ptoir (quelle idée ?!). Pour résumer l’effet barnum,
 
 c’est :
 
-         S’attribuer des « caractéristiques » (aisément généralisable à tout un chacun)… qui nous flattent l’ego
 
pour :
 
-          donner un sens à ce qui nous échappe, bref enfin donner un putain de sens à la vie, à l’ennui, à la poésie et pouvoir enfin dire « this is meaning of life » !
 
 
 
PS : en fait j’ai rien résumé, lisez le lien, ça vous apprendra à faire les malins…