Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A (ïe)pologie


Lu dans Métro : à croire que je m’embourbe après BoboLand, les sous sols de l’info !

Je lis donc que la nouvelle émission de Taddeï (prononcez TaddAïe à l’italienne), Ce soir ou jamais est en difficulté. Bon, ben, moi j’trouve ça triste parce que t’a des Aïe tu veux qu’on en parle tape 36 15 AC, je l’aime bien, enfin pas personnellement hein, on a pas bu des mojitos ensemble non plus, enfin entendez j’aime bien ce qu’il fait. En vérité, ça me gêne un peu aussi parce que je n’ai pas la télé (feu la télé) alors je suis comme qui dirait dans l’incapacité de juger de la qualité de l’objet télévisuel… Pourtant intuitivement, suis persuadée que c’est une chouette émission. Le bonhomme est culte-ivé et cul-tivé (référence non déguisée à Paris Der’). Et moi, j’adorais Paris Dernière, surtout que j’ai pas le câble, je cumule les handicaps. Bref, j’adooorrrais Paris Dernière quand j’avais l’oisivetér de la regarder chez des câblés. Et D’Art, d’Art ? Beaucoup trop court à mon goût mais une gageure en terme de programmation : le dimanche à 20h40 !!! C’est presque plus indécent comme horaire que diffuser Paris Dernière à 23h, non ? Pensez! Un programme culturel juste avant le film du dimanche soir…

Et puis, j’ai écouté son émission Regarde les hommes changer en la téléchargeant sur Europe 1 (parce que j’ai pas la radio non plus)… celle avec San Severino qui est passée lundi. Bon, ça m’a fait tout bizarre d’entendre des pubs non- médiaplannées pour ma cervelle de moinelle mais c’était bien sympa de l’écouter interviewer San Severino. Il paraissait bien plus chaleureux que dans son habits en plumes de nuit au strass un rien cynique.

Donc TOUT LE MONDE vante la qualité du rendez vous, même moi et sans l’avoir vu… Mais côté audience, le public ne suit pas… Traduction : PERSONNE NE REGARDE !!! Jour/Nuit, Jour/Nuit…

Ce soir ou jamais… Humm, vu l’audience : au revoir, à jamais ?! A croire que le titre casse gueule était couru d’avance… L’a pas bien été marketé conseillé, Frédéric. Moi, j’l’aurais prévenu direct : ce nom d’émission est carrément poisseux !!! Appelle le "Plein les mirettes" ! Ce soir ou jamais, l'actualité par la culture ?! Non, en fait, c’est carrément le concept qui est à revoir et là, je lui aurais balancé le mien : Sang, Stupre et Sensationnalisme

Et de m’interroger sur ce vieux débat de fond plus important que la révolution verte ou la naissance des tortues ninja : Les téléspectateurs ont-ils des goûts pourris ou sont ils juste insensibles désensibilisés à la qualité ? (hummm). Programme de Mélasse pour téléspectateurs de Mélasse ?! On se plaint d'une télé mélasse mais il y a plein de gens qui la regarde, non?  Que veut TVspectator? De la Mélasse? A qui s'adresse la Mélasse? Des noms!!! Des noms!!

Et il y a comme un truc qui me chagrine, m’interpelle, m’interloque… Audience et France 3/Service public… N’y aurait il pas comme une antinomie quelque part ? Moi qui avait encore la naïveté de croire que la mission du service public était d’« éduquer, informer et divertir »… Bref, exercer sa mission en dehors de toute considération quantitative et mercantile...

Il est clair que ce service rencontre des difficultés certaines de financement (publics),doit faire face à une concurrence accrue et de nouveaux enjeux technologiques…. Mais je reste persuadée que c’est en se concentrant sur sa mission et non en empruntant des nœuds et autresbrassages d'air débiles à la concurrence que ces média vivront… Sinon qui le ferarghhh ?

Bon, j’ai pas la TéléRa mais avec la multiplication des podcasts et des émissions en VOD, c’est paradoxalement difficile d’y échapper… Mais on s’en fout! Tout ceci n’était qu’une vague fumisterie, prétexte à crier mon dégoût envers TVspectator et son fou: l’AudimaT (plus intimidant que LégumaT)… Bon, maintenant, j’vais aller regarder cette émission sur le net, histoire de pouvoir enfin me rallier à la masse de poissons pilotés nommés Beaucoup et Personne….

 

 

CarrieB 15/10/2006 23:13

Les téléspectateurs avisés et cultivés regardent donc sans doute ces émissions par le net, et ne sont pas comptabilisés dans les sacro-saintes audiences.
Et le service public qui sert le public, je ne sais pas s'il a déjà vraiment existé...

la lunelo 15/10/2006 23:33

that's right madame!!! très juste ta remarque. Mais qui sont ces spectateurs avisés et cultivés? Venant d'un milieu moyen, je suis très attachée pour ma part à la notion de fénêtre sur le monde qui m'a culturée pendant des années à des horaires impossibles...
Sans voter pour les phalanstères, j'aime croire à la douce utopie de la trinité: cultiver, divertir, informer qui devrait même être une notion de santé mentale publique!!! et pas que sur les medias d'état... et pas que sur le net...Mais je soulevais aussi ce sujet pour l'amalgame qualité sans audience n'est pas qualité qui m'énerve...
Mais effectivement, on tend vers une segmentation de plus en plus forte des publics/ audiences notamment via le net. J'en suis l'exemple. Pas de télé, pourtant je suis a la base accro a la télé (mais pas autant quà la musique!!) et je mate des vieux programmes de flux de paris premiere et je peux ecouter radio et télé sur le net et gratos!!!  De la volatilité  qui ne va pas durer longtemps!! on sera bien vite raccroché au wagon audimat pub etc...
Je ne suis pas très forte en histoire des medias mais n' y a til point eu quelquelques émissions de télé de qualité même durant le monopole de la télé publique?
Bon comme pour mes post, tu remarqueras que mon com part dans tous les sens: sorry je parle comme je pense, c'est dire le bordel ;-)