Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bataille annoncé


Non, il ne s’agit pas d’un énième opus sur marcheur des étoiles et ses ascendants (paraît qu'un projet de série serait possible avec les personnages secondaires à l'honneur...) Encore une fois, je m’égare. Bon, lecteur, c’est un peu facile, ce titre, je te l’accorde ! Pourquoi ? Attends, deux secondes… Tu auras tout loisir de rire sous cape mais te voila prévenu…Il n’y aura pas ici de lutte intergalactique mais une étoile petite et claire…. La Bataille est primeur enfin dans le genre nouvelle, quoi ! Primeur aussi parce que ça se situe près des Halles ce dont je cause…. A savoir :

Les Déchargeurs, c'est un théâtre parisien dont je kiffe grave j'apprécie tout particulièrement la programmation... Cet été, j’y ai vu Percolateur Blues par des anciens élèves du cours Florent et malgré tout le mal que j’ai entendu de cette formation (le cours Florent et son flormatage), j’ai été agréablement surprise… Bon je vous en parle mais c’est un brin vicieux car la pièce n’est plus à l’affiche …

Par ailleurs, j'y ai découvert Monsieur Bataille, Antoine, de son prénom, qui mérite le détour car il a réussi à créer un univers très particulier dans lequel on se laisse dériver, emporter, aspirer!!! Le monsieur est bricoleur et se joue de superpositions sonores, superbes et inclassables(du moins pour moi !! Allez l’écouter, vous reviendrez faire les malins après !!!). Parfois même, il se laisse aller à quelques révélations épanouies dans un murmure, chuchotant, nostalgique, des contrées oubliées. J’adore faire des phrases qui veulent rien dire….

Pour la petite histoire, je suis allée le voir un soir par hasard, genre tiens les Déchargeurs programment aussi de la musique… On était huit !!! On avait pour nous une salle, un concert privé. La salle de musique est plutôt voûtée et du genre intime… spécial dédicace aux amateurs de caves germanopratines... On était huit, piochés au hasard et donc, pas forcément conquis d’avance On ne voulait plus partir (Le lecteur attentif aura noté l’ellipse suggérant la béatitude provoqué par l'interlude musical, judicieusement indiquée par les 3 points communément appelés poins de suspension). Etes vous suspendu à ce filet de récit et de musique, Ô lecteur attentif ? Je disais, on ne voulait plus partir... Quand le dernier son a fini de se perdre dans nos oreilles, on est resté comme des mômes de trois ans devant un sapin de Noël (oui, j’ai trouvé que ça). On a fait une  standing ovation… Je vous laisse imaginer l’émotion de l’artiste…  HUIT à l'arrivée... On a demandé un rappel et on s’est fait maudire par un des responsables car il y avait un spectacle juste après qu’on retardait… Et alors ?!

 

Alors je vous invite vous, amateurs de musiques éclectiques et originales à aller faire un cour du côté de la rue des Déchargeurs (à côté des Halles, et du H & M rivoli qui fait l’angle avec la rue…des déchargeurs) dans la petite salle voûtée qui accueille Antoine jusqu'au 21 octobre 2006 avec /*Pianos solo*/ *une place vous sera offerte pour toute place achetée à 9,50 EUR, au lieu de 16,50 EUR* ! Attention, *ces places en tarif privilège sont **en nombre limité*. Réservez vite vos places au *0892 70 12 28* ! (Là, c’est pas moi qui cause, hein! Ce sont les gens qui m’ont envoyé un mel pour me proposer des tarifs promotionnels. C’est dans ces moments là qu’on parle d’industries culturelles)…

Ouais, je sais ce que vous vous dites… Moi aussi ça me faisait rêver les cadeaux Bonux dans la lessive même que les lucioles phosphorescentes en déchets radioactifs recyclés sentaient le Bonux… Même que ma mère elle a jamais voulu en acheter comme les Weetabix, pareil  ouais sauf que les weetabix elle avait raison car c’est dégueulasse. Ouais ça fait un peu marchand de tapis ou de couleurs cette offre. Un tarif qui défie toute concurrence. Pourquoi de la musique au rabais ? Les Déchargeurs croient en Antoine Bataille et le portent mais ce môssieur décidément bien timide(?!) se refuse à communiquer autour de ses créations. Alors comment faire venir à moi, à lui, les petits enfants, à l’esprit épris de musique ? Bon, on rediscutera du principe quand vous serez allé(e) l’écouter !!! Comment ça je suis lourde ?!  En tous les cas, Lee Fou Messica, directrice artistique du lieu y croit... Et moi aussi!!!

Un lien ICI qui traite de son précédent spectacle… Bon, pour écouter des extraits, cliquez sur  le petit garçon dans son rectangle blanc (pas de limite d'âge ;-) sur la page d'accueil... Bon voyage!!

PS : même que j’ai  pas eu de sous pour faire sa pub vanter les mérites d'ANTOINE BATAILLE et que j’irais le voir en payant ma place !!! Parce qu’il le vaut bien!

PPS : bon pour ceux que ça intéresse, j’ai hurlé sur ma coloc parce qu’elle a ouvert la porte de la salle de bain alors que je revisitais un grand classique, la tenue d’Eve….. Je crois qu’elle me fait la gueule…. Pourtant, c’est ma pudeur qui devrait être choquée, toute tourneboulée !!! A moins que ? Oh non, aurait- elle été choquée par ce qu’elle a entraperçue ? La lune?! (cette histoire de fesses est 100% véridique !!!)