Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note pour plus splash!!


J'ai repris la piscine pour noyer la culpabilité que j'ai à m'envoyer des cochonneries industrielles qui ne m'apportent rien sur le plan gustativo nutritionnel. Des calories ? c'est-à-dire que mon dosha, c'est VATA en médecine ayurvédique alors la seule chose que j'y gagne rentrant toujours dans mon 38, oui je sais c'est écoeurant, attendez la suite, la seule chose que j'y gagne donc? Ce sont des fesses liquides, c'est ma nouvelle expression consacrée qui suit l'honorable « fesses qui font floc-floc ». Oui car même les filles minces ont de la cellulite. Non, la qualité de la peau ne dépend pas de la masse corporelle et des régimes yoyo même si cela contribue à marquer la peau de magnifiques scarifications naturelles?

 

La première chose qui me vient à l'esprit (esprit es tu là?), c'est pourquoi manger des aliments trop sucrés, trop salés même pas vraiment goûteux qui n'apportent aucune énergie pire qui nous la font consommer en pure perte, à l'heure où je vous parle je suis entrain d'ingurgiter des céréales fourrées parfum Choco, je dis bien parfum car si le fourrage à la vague consistance du nutella, il n'a aucun goût de choco, juste un vague goût,  sucré ??Arghhh. Mes papilles peinent à trouver une vague molécule de cacaoooo. Au secours !!

 

La seconde, c'est que tout ça me fait marrer là toutes ces sardines, moi comprise, dans une allée aquatico dégueulasse, avec plein de poissons blancs morts d'espèce non identifiée dedans, essayant vainement de ne pas me prendre un pied, un bras dans la figure, ne pas avaler la morve du voisin,trop tard, ne pas m'étouffer à force de reniflements, bref ENJOY les regards graveleux de têtes de glands? On est pas a l'aquaBoul' mais à la municipale ENJOY le pas de place pour faire un seul mouvement ENJOY les gens qui te grillent le passage quand ils te font pas un trou d'aération dans la cage thoracique en s'obstinant à passer. Non, c'est mauvais esprit surtout qu'à paris, on a plein de pistoches, hein, et pis, c'est pas cher quand c'est pas gratuit pour les galériens? Et puis j'assume hein si je chuis pas contente d'abord?

 

Non, en vérité ce qui me trouble vraiment, c'est l'effet sardine. Effet aisément transposable aux salles de gym, là c'est l'effet boeuf! Qu'avons-nous tous à courir après des miroirs aux alouettes, qui elles se sont déjà envolées quand il nous suffirait juste de nous regarder pour de vrai et de nous respecter un peu tels que l'on est ?  Plutôt que de ressembler à qui, à quoi n'est pas ? (SEQUENCE GNAN GNAN)

 

 Le mec de ma cousine me dit : ouais y a jamais eu autant de gens dans les salles, autant de gens qui font du sport? Genre je prends soin de mon corps. Abougdoufliche, abougdouflache? Et alors ? La sédentarisation, la mécanisation des process de production, la fermeture des mines (humm), l'agitation frénétique de nos petits pieds martelant l'asphalte, pas le temps, en retard, métro, boulot, tempo, vite, vite, vite, ouvrir les boîtes de plats cuisinés, les légumes cubéïsés, vite, vite, toujours plus vite. On courre mais on bougeait peut être plus nos petites fesses avant, non ? On courre sur des tapis comme des cobayes dans leur roue, dans leur cage, dans leur pièce, dans leur ???? Et puis surtout, les cochonneries scandaleuses n'existaient pas, avant? Junk food, la bien nommée, créer du besoin là où il n'y en a pas. Acide citrique qui donne soif...etc.  Je sèche pour le reste. Si, je suis tombée sur un article qui considérait le sucre comme une drogue. Et pis le stress, le stress de suivre le déchaînement rythmique du syndrome lewiscarollien. Le stress de grossir, le stress de prendre du poids, le stress d'être soi?

 

Bref, y a comme qui dirait quelque chose d'obscène dans cet amas de chair tiède qui s'échine à fondre dans la masse. Après quoi courent les vieilles sans âge sur le vélo qui mate l'inconsistance inconstante de leur pauvre reflet dans la glace. Jeunes ou moins jeunes traînant notre imagination grotesque après nous, courant après un temps qui nous dépasse. C'est barnum à ciel ouvert.

 

 A voir les échines frémir de la sorte, je repense à ce film « the island », pas « fantastique » mais louable, enfin en vidéo... Ewan Mc Gregor et Scarlett Johanson proprement de blanc vêtus ont un programme stricte à suivre comme tous les rescapés d'une fin du monde inventée. A quel fin du monde croyons nous échapper en nous conduisant de la sorte, en véritables concombres de mer, des êtres tubes qui consomment, consomment rejettent, consomment, rejettent,consomment, cons sonnent et personne ne répond ?? ET à quel sort cela nous voue t il ? Pour ceux qui n'ont pas vu "the island", sautez 3 lignes. Non, parce qu'on connaît bien l'effet soleil vert dans "the island," l'humain comme produit de consommation, pardon le clone, la viande palpitante vouée à être découpée comme la nourriture qu'elle consomme. C'est le cycle de la vie ? Manger pour être mangé  parce que "U've been chosen"? Vous comprenez pas la chute, petit un, normal, y en a pas! Petit deux, fallait regarder "the island". Et maintenant, courez !!!