Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lunère (sous intitulé rubrique "ça se discute")

"Personne ne tombe amoureux s'il est même partiellement satisfait de ce qu'il a et de ce qu'il est. L'amour naît d'une surcharge dépressive qui se caractérise par l'impossibilité de trouver dans l'existence quotidienne quelque chose qui vaille la peine".

Le choc amoureux, ALBERONI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Dorian 23/04/2008 20:52

Erich Frömm je n'ai pour l'instant pu en lire que ce qui était disponible sur la toile, faute de trouver un libraire qui ne se limite pas aux "classiques". Bref, je sais que dès que possible j'en lirais, et je te remercie encore pour cette découverte.Pour le moment, je pense simplement que comme le mariage a été définit alors que l'espérance de vie ne dépassait pas 30ans, l'idée du couple subit lui aussi des transformations. L'Humain n'est pas fait pour vivre en couple. Ma vision la plus "positive" de tout ça, serait simplement de garder mon indépendance, et vivre les éventuelles relations qui se présenteraient, à fond, et voir ce qu'il se passe... Mais bon, d'ici là...soupir...;)

lunelo 25/05/2008 20:32


moi habitant a paris je profite du fonds dantesque des bibliotheques pour assouvir mes envies litteratodévoreuses...
L'idée qu'on est fait pour vivre en socièté mais pas en couple...ouais, j'en sais rien... mon côté pessimistik aurait tendance à être d'accord mais peu importe en vérité des exmples sont là pour
infirmer cette idée quelque soient les motivations de ces couples qui restent ensemble, j'aime croire à l'idée d'un possible réjouissant pour les 2, ensemble...Non lo so.

Pour l'aspect carpediemistik, je crois que c l'idée peu importe la durée pourvu qu'on ait l'ivresse...et cette phrase lu dans le journal "Tout ce qui n'est pas donné est perdu"...j'aimerais avoir
une carte du tendre....


Dorian 15/04/2008 19:08

Malgré le temps mis avant de revenir ici, je n'ai pas trouvé que dire de plus à ce qui a été dit...Pour ma part, reste un gros point d'interrogation...:(

lunelo 19/04/2008 21:46


oui comme je le disais il y a 3 secondes et demi avant que mon com soit scratché:
ahhhhhh tu esperais vraiment .... j'en suis au même point que toi... Malheureusement? Je ne peux certes pas me reposer sur ma si frêle experience du schmurtz car avant et même après
experimentation, je reste pour l'instant persuadée qu'il s'agit d'égoîsme transcendé, et au mieux de réparation partagée... Alberoni lu dans l'intervalle est résumé dans la citation qui prêta à
échange... What about Erich Frömm?


CarrieB 26/03/2008 20:49

Alros en gros quand tout va bien on ne peut pas tomber amoureux? Ben mince alors, remarque, quand j'ai connu M.CarrieB il y a 8 ans, c'est vrai que je n'étais pas au mieux de ma forme...Alors toutes les nanas pas amoureuses et célibataires, c'est qu'elles ont déjà tout, ou juste qu'elles ne trouvent personne d'assez bien?

lunelo 27/03/2008 00:34


ben j'en sais rien m'dame!!!;) peut etre question d'ouverture fermeture cf le "s'il n'y avait pas ta faiblesse, par ou pourrais je entrer?" . Genre ou se la
joue autosuffisant sauf en periode un peu secouante ou la on laisserait la porte entrouverte?
A l'envers est ce qu'on connait des gens qui tombent en amour pour reprendre l'expression québécoise quand tout va bien? Non lo so.
Tu dis avoir connu Môssieur CarrieB quand c'était pas trop ça...
Moi les seules mecs qui m'ont vraiment plu, je les ai rencontré quand c'etait pas trop ça non plus... Le dernier j'etais bien consciente du pas trops ça et je voyais bien que lui aussi etait dans
le pas trops ça et je me suis dit que c'etait un peu bateau de surinvestir la sphere affective sous pretexte de ce fameux pas trop ça...  Mais il me plaisait sacrément et cela ne m'arrive pas
si souvent alors j'ai essayé d'oublier ce truc la...A priori pour tous ces gars, je me suis demandée si dans d'autres circonstances ils m'auraient plut... Je ne remets pas en cause ce qu'ils m'ont
inspiré meme si j'en ai bouffé mais juste les circonstances de la rencontre, les dispositions... la fragilité...
BOn pour toi, le pas trop ça semble avoir donné de beaux résultats donc ;)

PS: on va dire qu'une nana pas amoureuse et pas célib; l'est encore parce que c'est que ça va pas encore assez mal hihihihihi... ou simplemen que l'on peut être célibataire et pas amoureuse
sans être malheureuse...
Mince je suis pas amoureuse et célib et chuis dans la mouise .... mais alors ?!!!!! Ou kil est mon amoureux?!!!!! HELPPPPPPPPPPP

Que dire? NE trouver personne d'assez bien ou ne pas être prêt à la rencontre? ou (bis) pas assez dans la mouise? J'attends les témoignages d'amoureux heureux au moment des faits? Qu'en penses
tu?


Dorian 24/03/2008 15:15

Je ne connaissais pas Erich Fromm, je viens d'aller me renseigner dessus, et je dois dire que les extraits de L'art d'aimer que l'on trouve en ligne sont tout à fait représentatifs de ma pensée, en particulier l'extrait de la page 17...Merci pour cette découverte.

lunelo 25/03/2008 21:22



 r welcome, c'est avec plaisir et aussi à ça que sert un blog,
non? :)


Encore ne fois fusion, possession, platonique, fillial, inconditionnel, conditionnel ce ne sont que les valeurs
que nous voulons y ajouter. L’amour fraternel n’est pas un amour sexué, il est pou moins synonyme d’amitié ou d’affection qu’on a pour un frère…une sœur ou qq1 qu’on considère comme tel,
no ?


Ouaisje suis d’accord pour respecter l’espace de l’autre, sa liberté, son intégrité…


certains pensent qu’aimer c’est faire passer l’autre avant soi… je ne crois pas que ce soit une preuve d’amour.
Ni pour soi, ni pour l’autre… S’oublier, faire passer l’autre avant ça signifierait oublier aussi la personne qu’on était et qui a plut à l’autre… Je ne crois pas si c’est ça l’amour qu’il merite
le « mepris de soi meme ». Par contre, comme le disait la citation : « … s’il s’en va nous le poursuivons pas », ça oui respecter son espace et le fait que si l’autre
considere que c fini, il nous faut entamer notre travail de deuil et ce qu’on avait mis en l’autre.


Option  faire passer l’autre avant : Et est on seulement
jamais sur d’aller dans le sens que l’autre souhaite… quelle  certitude peut on seulement en avoir jamais ? Vouloir le bien de l’AUTRE, c’est
parfois risquer de faire son malheur, je crois, car on est jamais à l’abri des projections. Lacan que je n’ai pas lu non plus, décidement ! dit apparemment : Aimer c’est donner ce qu’on
a pas a quelqu’un qui n’en veut pas.


C’est peut etre en étant égoïste qu’on peut aimer l’autre (mode ecriture automatique) en etant soi, et vrai
dans ses desirs et non pas en interpretant car on aura jamais la certitude du désir de l’autre….


Concessions oui compromissions non, on peut parfois s’y glisser.


L’amour dans le sens courtois galant du terme l’attachement entre sexes differents  ou entre 2 etres du meme sexe. L’amour dans nos sociétés est devenu une tyrannie, comme celle du sexe (je suis d’accord sur la differenciation que tu effectues
entre les 2). De même qu’on ne peut pas ne pas jouir (le jouir sans entrave est un magnifique exemple d’injonction paradoxale), on ne peut pas ne pas reussir sa vie de couple, se marier sans
aimer « d’amour »…. Nous surinvestissons tellement la sphere affective que nous courrons droit à l’echec et nous y courrons cf taux de divorce. Je ne dis pas que la vie amoureuse,
sexuelle, affective n’est pas importante. Mais on la rend normative… Il n’y apas de regle en la matiere et je crois que c’est pour cela que les gens se plantent meme si ça fait aussi parti de la
vie ;) simplement parce qu’ils veulent trop suivre un nouveau modele et qu’on etait pas habitué à ça avant. LE couple ne reposait pas forcement sur l’Amour, je ne dis pas que c’etait mieux
mais l’union n’etait pas forcement affaires de sentiments…. Et les senti-ments varient et ne perdurent pas toujours.


Aussi sis je te rejoins sur la misere sentimentale je crois que c’est notamment parce que liée a cette tyrannie
du sentiment de ces normes, de comment est censée etre une histoire un couple etc….


Pour ce qui est de l’amour hippie, on va dire que c’est de la mystique (sans movaise connotation de ma part),
l’amour c’est de l’energie pure mais encore une fois elle se decline…


La moitié dont on aurait p^t etre été séparé est sans doute illusoire mais y a matiere a recherche niveau
anthropo je pense, esuilibre yin yang l’un est l’autre de badinter….


Amour sexe, deux choses differentes mais qui peuvent reunir, se reunir… On peut aussi parfois considerer que
l’Amourrrrrrrrrrr dans le sens sexué du terme et non pas amour du prochain ne serait que qu’une façon de justifier d’enrober nos instincts reproducteurs….



Demander a tes, a mes potes n’arrangera rien… On voit forcement subjectivement par rapport a nos propres experiences lectures… c’est aussi ça qui est
interessant ;)



Dorian 24/03/2008 14:08

Là, je crois que c'est un peu Le débat du Siècle ! XDTomber amoureux, déjà rien que le terme utilisé est assez violent et douloureux, en effet.Je te rejoins tout à fait lorsque tu parles de "croyance". L'amour est une croyance, et dans mon cas, je ne crois pas en l'amour possession, fusion. Je crois plus à l'amour fraternel, et encore, souvent il me semble que c'est plus par intérêt que les gens ont ce que l'on appelle des "amis". Mais celui ci, lorsqu'il est sain, est infiniment plus riche que l'amour possession.Pour moi, l'amour, c'est ne pas emprisonner ce que l'on aime, respecter sa liberté. C'est justement ne pas être égoïste. C'est d'abord penser au bonheur de l'autre. Et les relations sont basées souvent sur des concessions...Je crois aussi que l'amour est horriblement Sacralisé! Je veux dire par là qu'on s'obstine à penser qu'il Faut être complété par quelqu'un d'autre pour être enfin soi, alors que c'est totalement restricitif ! L'amour est partout, l'amour n'a pas de sexe (et non, je ne suis même pas hippie-baba-cool-69), dans un regard, une sensation, quelque chose qu'on écoute, qu'on voit, une personne avec qui on échange, mais pourquoi se buter à chercher Son alter-ego, Sa moitié, Son Sa Mon Ma ... ??! à part pour posséder ? A cause de ces restrictions, combien de gens vivent dans la misère sentimentale ??Bref... et peut être entre-t-on dans un autre débat, mais par rapport à tout ça, le raccourci est trop souvent fait entre amour et sexe, qui sont deux choses totalement différentes...Bien sûr, ceci n'est que ma vision des choses, souvent trop confuse, par rapport à mon expérience personnelle, je suis peut être totalement à côté de la plaque...Beaucoup de questions, mais peu de réponses ...

la lunelo 24/03/2008 14:35


ah trop fort! tu n'imagines pas a quel point ça me fait plaisir ces questionnements (sans reponseS)... Bon je reviens plus tard j'ai la tete en vrac la et besoin de
glucides pour faire fonctionner mes neurones sinon je pensais à ça "l'art d'aimer"erich fromm, ecole de francfort je l'avais commencé fodrait que je le reprenne....a tout' que je te repondes
;)